Prison de fou

L’air est doux mais le soleil d’Italie commence son étreinte, bientôt de fer, sur la tranquillité des lieux.
Le patio, encerclé par son chemin de colonnades, est envahi par le lierre partis à l’assaut de l’espace.
Les sons, pépiements et piaillements contre grésillements et stridulements.

Mais sous la poésie de la végétation luxuriante se cache des histoires. Des histoires d’hommes et de femmes ayant perdu la raison.

Aujourd’hui le silence, hier les cris. La plénitude après les pleurs.

Folie passagère ou folie furieuse, Folie meurtrière ou douce folie, la perte de l’esprit dans tous ses maux.
Une prison mentale dans une prison de pierre, l’une physique l’autre d’esprit.

Autistes, marginaux ou vrai fou, comment pourrait-on « soigner » celui qui fonctionne différemment de la majorité ?

A part l’enfermer pour vous rassurer.

Alexis.
 

   Série d’images « Prison de fou » :

Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

D'autres articles ...
  Fil d'images - Images quotidiennes