En train

Le train.

Certain y jouent en miniature, les petits en bois et les plus grand en électrique.
Comme l’avion ou la voiture, le train est une des créations ayant le plus passionné l’Homme. Sûrement une certaine idée du voyage rendant ainsi accessible une destination lointaine connue seulement par les livres.
L’accomplissement possible de quelques rêves.

En transit, j’aime m’appuyer contre un mur de la gare avec un gobelet de café en carton recyclé.
Observer ce lieu d’éternel mouvement de départs et d’arrivées.
Les gens assis ou debout, flânent, dorment, râlent, s’impatientent, discutent ou rient.
En courant ou d’une démarche tranquille, ils vont au travail, partent en affaire, en vacances, en WE.
Ils en reviennent, ils se retrouvent, ils s’embrassent, se disent au revoir….

J’aime ces endroits au tas d’anecdotes et aux multiples souvenirs.
Mais à chaque voyage, sa fin. Voici un rendez-vous à la fin du voyage de chaque train.

Le dépôt de train.

Au milieu des broussailles dépassent une lignée de locomotives. Un amas de ferraille et de tôle ayant transporté tant de voyageurs et de marchandises vers leurs destinations.
Le site se transforme en un marécage où pousse une nouvelle forêt de bouleau, la nature reprend ses droits au milieu des rails rouillés.

Les voies s’arrêtent brutalement devant un grand bâtiment servant d’abris : le dépôt des trains.
Celui-ci est totalement vide, accompagné de l’odeur d’huile et de gasoil, j’écoute mes pas et les cliquetis de mon appareil.
On imagine cette fourmilière de techniciens se pressant autour des locomotives et des wagons « remettre » en état le train pour son prochain voyage.

Un peu plus loin les bureaux quittés précipitamment et laissant quelques dossiers aux grés des vents.
Le dernier étage m’offrira une belle vue sur le site.

Une jolie ballade sous ce temps changeant au fil les minutes du soleil vers la grêle.
Le rêve  du voyage en train est arrivé a sont terminus. Il me faut prendre le voyage du retour.

« Il parait que les voyages en train finissent mal en général,
Si pour toi c’est le cas accroche toi et garde le moral,
Car une chose est certaine y’aura toujours un terminus,
Maintenant tu es prévenu la prochaine fois tu prendras le bus. »*

Alexis.

*Grand corps malade : les voyages en train

2 Comments

  1. renaudin marie 27 mars 2015 at 10 h 03 min

    j’aime beaucoup vos images, vos textes, puis-je partager celles de « en train » sur ma page Face Book?

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

D'autres articles ...
  Fil d'images - Images quotidiennes