Sur les traces de l’opération Crossbow

Nous sommes en Juin 1944 la guerre mondiale bat son plein, les allemands tentent de retourner le sort de la guerre en pilonnant le royaume uni de leur nouvelle armes secrète V1 (et par la suite V2).
Agacés, les alliés lancent une campagne de bombardement massif sur les sites de lancement et de construction de ces nouvelles armes, c’est l’opération crossbow.

Le 27 Juin 1944 les premières bombes tombent sur St leu d’Esserent. Abrité sous terre un complexe construction de fusée V1 occupe 95 hectares, .
A la fin de l »été 1944 le village est détruit a 85%, le complexe est inopérationnel, les troupes allemandes quittent la région.

Exploration :

Ce contexte en tête je me suis glissé au sein de cette caverne aux hautes murailles de calcaire.
Le lieu est noir, gigantesque et donc impressionnant. On arpente ces grandes galeries sans en voir le bout malgré le projecteur.
Au milieu du dédale des galeries on imagine ces ouvriers, telle une fourmilière, s’activant autour de grands missiles placés à l’horizontale.
On se pose beaucoup de questions: comment était organisé l’endroit, où se déroulait le stockage, y avait il des rampes de lancement et surtout jusqu’où vont ces galeries ?

Toutefois, il y peu de chose à voir, mis à part les quelques mauvais tag des jeunes de la région et les restes de voitures calcinée (c’est une drôle d’idée de brûler des choses dans une caverne je trouve …).

Sur la plaine on observe tout un ensemble de cheminées d’aération.
Par cet après midi de janvier, un peu de vapeur s’en échappe prouvant l’échange thermique entre les airs.

Un lieu sur lequel je retournerais avec un meilleur éclairage pour les photos. Je vous laisse juger. ;-)

Alexis.


Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

D'autres articles ...
  Fil d'images - Images quotidiennes