Carrières en vallée de l’automne

Vu le succès (relatif hein) de mon précédent billet sur ma sortie à la piscine du lys-chantilly, je vous partage mes quelques photos de ma balade dominicale non loin de mon « lieu préféré ».
Vous savez ces lieux où on aime s’y retrouver pour flâner, laisser ses idées filer ou lire quelques pages d’un bon livre. Un de ces quatre j’écrirais surement un petit texte sur ce lieu au détour d’une balade. ;-)

Bref, je suis parti en reconnaissance sur d’anciennes carrières qui me sont revenues à l’esprit la semaine dernière. Comme il n’y a pas de ressources disponibles sur lesquelles vous renvoyer, je vais vous faire un pitch rapide.
Ces carrières à flanc de coteaux existent depuis l’antiquité.
Utilisées à travers les âges depuis la période romaine comme source de construction pour les bâtisses et monuments environnants.
Lieu de cache lors des invasions germaniques et sûrement lors de toutes les guerres ayant traversées la région, elles ont été transformées en emplacement de stockage d’engins dans le XXeme siècle.

Ce ne sont pas les carrières les plus impressionnantes ou remarquables du secteur mais elles ont l’avantage d’être plutôt bien préservées des intrusions et du phénomène de « décharge sauvage ». Me permettant ainsi de faire un ou deux cliché sympas. ;-)
Bref, un lieu sur lequel je reviendrais un peu plus équipé pour m’aventurer plus loin dans les entrailles de la terre…

Alexis.

Décembre 2013


Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

D'autres articles ...
  Fil d'images - Images quotidiennes